En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés. Mentions légales.
 
 
   ... OUVRIR UN HORIZON À CHACUN ...   
   ... PENSER AUJOURD'HUI LE MONDE DE DEMAIN ...   
 
 
 
 
 
 

La dernière nouvelle

Conseil d'école - le 22/10/2020 • 11:16

Le premier conseil d'école
aura lieu le mardi 3 novembre à 18h00.

Si vous avez des questions ou des remarques,
vous pouvez vous adresser aux parents délégués.

Lire la suite

Le premier conseil d'école
aura lieu le mardi 3 novembre à 18h00.

Si vous avez des questions ou des remarques,
vous pouvez vous adresser aux parents délégués.

Fermer


Les 2 derniers billets

Recherche sur Internet et travail sur Libre Office Writer au sujet du bateau d'Alexia Barrier. En voici quelques échos ....

Numéro de voile : FRA72AlexiaBat_1.jpg

  • Anciens noms du bateau : Famille Mary, Étamine du Lys, Initiatives Coeur, Le Pingouin

  • Architecte : Marc Lombard

  • Chantier : MAG France

  • Date de lancement : 01 Mars 1998

  • Longueur : 18,28m

  • Largeur : 5,54m

  • Tirant d'eau : 4,50m

  • Déplacement (poids) : 9t

  • Nombre de dérives : 2

  • Hauteur mât : 29m

  • Voile quille : acier

  • Surface de voiles au près : 260m2

  • Surface de voiles au portant : 580m2

Plus vieux bateau de cette neuvième édition

Plus vieux bateau de cette neuvième édition du Vendée Globe, Le Pingouin parcourt les mers depuis 1998. À son bord, Alexia Barrier lui permettra de connaître son septième tour du monde.

Construit pour une femme

Le Pingouin a été conçu par l’architecte naval Marc Lombard en 1998, ce qui en fait le plus vieux bateau en lice pour ce neuvième Vendée Globe.  « Il a été construit pour une femme », note Alexia Barrier. La navigatrice en question, c’est Catherine Chabaud, qui l’a utilisé pour la première fois lors de la Route du Rhum de 1998.  « J’ai été longtemps en tête, se rappelle la skippeuse.  Mais j’ai eu une casse à 600 miles de l’arrivée. Le mât avait un défaut de conception. »


Un septième tour du monde

Simone Bianchetti, Marc Thiercelin, Brad Van Liew, Tanguy de Lamotte puis Romain Attanasio… Avant d’appartenir à Alexia Barrier, Le Pingouin est passé entre les mains de plusieurs marins et a connu de nombreux succès.  « Je commence ma carrière sur le Vendée Globe avec un bateau incroyable. Je suis très fière d’être dans la lignée des skippers qui l’ont barré », affirme la concurrente de cette neuvième édition.

AlexiaBat_2.jpg

Les sources de cet article :

Lire la suite

Recherche sur Internet et travail sur Libre Office Writer au sujet du bateau d'Alexia Barrier. En voici quelques échos ....

Numéro de voile : FRA72AlexiaBat_1.jpg

  • Anciens noms du bateau : Famille Mary, Étamine du Lys, Initiatives Coeur, Le Pingouin

  • Architecte : Marc Lombard

  • Chantier : MAG France

  • Date de lancement : 01 Mars 1998

  • Longueur : 18,28m

  • Largeur : 5,54m

  • Tirant d'eau : 4,50m

  • Déplacement (poids) : 9t

  • Nombre de dérives : 2

  • Hauteur mât : 29m

  • Voile quille : acier

  • Surface de voiles au près : 260m2

  • Surface de voiles au portant : 580m2

Plus vieux bateau de cette neuvième édition

Plus vieux bateau de cette neuvième édition du Vendée Globe, Le Pingouin parcourt les mers depuis 1998. À son bord, Alexia Barrier lui permettra de connaître son septième tour du monde.

Construit pour une femme

Le Pingouin a été conçu par l’architecte naval Marc Lombard en 1998, ce qui en fait le plus vieux bateau en lice pour ce neuvième Vendée Globe.  « Il a été construit pour une femme », note Alexia Barrier. La navigatrice en question, c’est Catherine Chabaud, qui l’a utilisé pour la première fois lors de la Route du Rhum de 1998.  « J’ai été longtemps en tête, se rappelle la skippeuse.  Mais j’ai eu une casse à 600 miles de l’arrivée. Le mât avait un défaut de conception. »


Un septième tour du monde

Simone Bianchetti, Marc Thiercelin, Brad Van Liew, Tanguy de Lamotte puis Romain Attanasio… Avant d’appartenir à Alexia Barrier, Le Pingouin est passé entre les mains de plusieurs marins et a connu de nombreux succès.  « Je commence ma carrière sur le Vendée Globe avec un bateau incroyable. Je suis très fière d’être dans la lignée des skippers qui l’ont barré », affirme la concurrente de cette neuvième édition.

AlexiaBat_2.jpg

Les sources de cet article :

Fermer

Publié le 17/11/2020 • 13:53  |

Recherche sur Internet et travail sur Libre Office Writer au sujet du parcours de vie d'Alexia Barrier. En voici quelques échos ....

ALEXIA BARRIER

Alexia , méditerranéenne, navigue depuis son plus jeune âge.

Monitrice de voile à 15 ans, elle travaille dans les industries du yachting tout en poursuivant ses études.

Elle devient navigatrice professionnelle et se lance dans les courses au large en solitaire.

En 20 ans, elle a déjà parcouru plus de 120 000 milles à travers le monde et a participé à 15 courses transatlantiques.

En 2009 elle crée une association "4myplanet" et devient la première femme à tenter un tour du monde en solitaire au profit de la science en IMOCA : 5 mois de navigation et 20 000 milles parcourus pour rapporter plus d’un million de données sur l’eau en surface pour le programme européen d’observation des océans.

Sa carrière sportive se poursuit sur différents supports et elle navigue aux côtés des meilleurs : Dennis Conner, Florence Arthaud, Peter Holmberg, Andy Beadworth …

En 2013 elle gagne la Maxi Transatlantique en équipage. En 2014 elle est troisième de la Transat AG2R la Mondiale.

Alexia est classée quarante-quatrième au tableau des milles parcourus sur le Championnat Imoca 2018-2021 : l’Imoca Globe Series.

Aujourd’hui elle est qualifiée pour le Vendée Globe 2020 avec un bateau de légende qui a six tours du monde à son actif.

Alexia_1.jpg

Alexia_2.jpg

Les sources de cet article :

Lire la suite

Recherche sur Internet et travail sur Libre Office Writer au sujet du parcours de vie d'Alexia Barrier. En voici quelques échos ....

ALEXIA BARRIER

Alexia , méditerranéenne, navigue depuis son plus jeune âge.

Monitrice de voile à 15 ans, elle travaille dans les industries du yachting tout en poursuivant ses études.

Elle devient navigatrice professionnelle et se lance dans les courses au large en solitaire.

En 20 ans, elle a déjà parcouru plus de 120 000 milles à travers le monde et a participé à 15 courses transatlantiques.

En 2009 elle crée une association "4myplanet" et devient la première femme à tenter un tour du monde en solitaire au profit de la science en IMOCA : 5 mois de navigation et 20 000 milles parcourus pour rapporter plus d’un million de données sur l’eau en surface pour le programme européen d’observation des océans.

Sa carrière sportive se poursuit sur différents supports et elle navigue aux côtés des meilleurs : Dennis Conner, Florence Arthaud, Peter Holmberg, Andy Beadworth …

En 2013 elle gagne la Maxi Transatlantique en équipage. En 2014 elle est troisième de la Transat AG2R la Mondiale.

Alexia est classée quarante-quatrième au tableau des milles parcourus sur le Championnat Imoca 2018-2021 : l’Imoca Globe Series.

Aujourd’hui elle est qualifiée pour le Vendée Globe 2020 avec un bateau de légende qui a six tours du monde à son actif.

Alexia_1.jpg

Alexia_2.jpg

Les sources de cet article :

Fermer

Publié le 16/11/2020 • 22:50  |